C’est part pour Energy Observer

Lundi matin, le premier navire à hydrogène autour du monde, Energy Observer, a quitté Saint-Malo son port d’attache pour mettre le cap sur le large.

Au programme de Victorien Erussard, capitaine, Jérôme Delafosse, chef d’expédition et leur équipage, une navigation entre Manche et Seine qui les mènera à Paris, première escale et ville départ de leur Odyssée, où le catamaran propulsé aux énergies renouvelables sera baptisé le mercredi 5 juillet, à 17 heures, en présence de son parrain Nicolas Hulot, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, de sa marraine Florence Lambert, directrice du CEA-Liten, d’Anne Hidalgo, maire de Paris et de Bertrand Piccard, Président de la Fondation Solar Impulse.

C’est un mélange d’émotion et d’excitation qui animait le quai du bassin Bouvet à Saint-Malo ce lundi matin. Après quatre années de chantier, et une mise à l’eau en avril dernier, après les premiers tests en mer il y a quelques jours, l’heure du départ sonnait enfin. A 8h30, en présence de l’équipe au complet et de leurs familles, Victorien Erussard et Jérôme Delafosse larguaient les amarres, avec le sourire, pour s’engager dans le sas, dernier point de passage avant le large.  Au poste de pilotage, à la gauche du Capitaine d’Energy Observer, Claude Renoult, maire de la cité corsaire, invité pour l’occasion, ne perdait rien de ce moment symbolique.
Une fois libéré du sas, le premier navire à hydrogène autour du monde prenait le large, cap sur Paris, première étape et ville départ d’un parcours de six années qui comptera un total de 101 escales à travers le monde. L’ouverture d’un nouveau chapitre que Victorien Erussard ne manquait pas de saluer : « C’est beaucoup d’émotion parce que ce sont quatre années de travail pour construire ce bateau, constituer une équipe fiable et motivée. Aujourd’hui c’est un rêve qui commence vraiment à devenir réalité ». Un sentiment fort partagé par Jérôme Delafosse : « L’équipe a fait preuve de beaucoup d’abnégation pour mener ce projet à bien. Nous sommes très fiers de relancer une expédition au départ de Saint-Malo, la première depuis un demi-siècle, et de reprendre le flambeau de cette tradition de découvreurs ».

Energy Observer viendra s’amarrer au cœur de Paris, au port du Gros Caillou (7ème) le 5 juillet prochain. Une journée qui sera marquée par son baptême, célébré par Nicolas Hulot, Florence Lambert et Anne Hidalgo, et en présence de Bertrand Piccard, Président de la Fondation Solar Impulse. Mais d’ici là, le catamaran gagnera Cherbourg, puis Le Havre et entamera sa remontée de la Seine pour rejoindre Paris.

consectetur ut accumsan amet, tristique ipsum elit. id, mattis Donec